Quels sont les différents types de verres ?

 

Depuis de nombreuses années, le monde de la vitrerie tient une place très importante dans la vie quotidienne. Le verre est utilisé dans toutes sortes de constructions, telles que le bâtiment et se montre indispensable dans les fabrications d’une très vaste variété de produits. À savoir, les appareils électroniques et électroménagers. Il s’invite aussi dans la conception des articles de décoration. Il existe un très large choix de verre que les vitriers dans le monde entier offrent. Leur qualité dépend énormément de leurs compositions chimiques et leurs techniques de fabrication. Cependant, il convient de bien choisir avant d’en utiliser pour ses projets, car tous types de verre doivent dépendre de la manière dont ils seront utilisés. Comment faire le choix ? Se renseigner sur les types de verre les plus courants et son mode d’utilisation est la façon la plus facile pour le savoir. Faisons un tour d’horizon.


Le verre trempé
Le verre trempé fait partie des verres les plus résistants du marché. Cette solidité est due au traitement spécifique que ce verre a subi. En effet, on peut retrouver le verre trempé issu d’un traitement chimique et le vitrage trempé par traitement thermique. Après avoir subi l’un de ces deux types de trempes, le verre trempé ne pourra plus être découpé.


Côté utilisation, le verre trempé est employé dans les constructions en intérieurs et extérieurs, telles que les garde-corps en verre, les douches en vitre, des celliers en verre, etc. Il est également utilisé pour la conception de cloisons intérieures.
Non seulement, le verre trempé peut aussi servir de clôture de piscine, de mobiliers urbains en vitres. Réputé pour sa forte résistance, le verre trempé est aussi connu sous le nom de verre de sécurité.
Cependant, ce type de vitrage a son côté négatif. Effectivement, une feuille en verre trempé ne peut être modifiée une fois trempée. Il est alors obligatoire de faire une commande de vitrage trempé selon les dimensions nécessaires pour son projet.


Le verre laminé
Autrement appelé verre multicouche ou feuilleté, le verre laminé fait également partie des verres de sécurité. Ce type de vitrage est composé d’au moins deux couches de verres, séparés par un film transparent connu sous le nom de Polybutyral de vinyle (PVB). Grâce à ce film, la vitre feuilletée devient très résistante aux chocs.


Ce type de verre est utilisé pour fabriquer des barrières sécurités que ce soit intérieur ou extérieur. En effet, il s’invite souvent dans la fabrication de garde-corps de balcon en verre. Les professionnels le choisissent aussi pour faire des rampes d’escaliers en verre.
En outre, un grand nombre d’utilisateurs opte pour ce type de vitrage, à cause de sa fonctionnalité contre les UV. Le film PVB sert de filtre et ne laisse pas les rayons UV traverser le verre. De plus, ce film retient les éclats de verre en cas de casse, ce qui permet à la vitre de fendiller au lieu de se briser.
Comme tout autre matériel de construction, le verre laminé a son inconvénient. Ce type de vitrage est plutôt lourd et plus cher.


Le verre ultra-clair
Le verre ultra-clair est réputé par sa transparence inégalée. Il est le plus grand allié pour un design exceptionnel pour ses projets. Cette translucidité unique est due à sa pauvreté en fer. Elle ne contient que 1/10 de quantité de fer des verres transparents classiques.
Ce type de verre est utilisé généralement pour embellir l’intérieur d’une maison. En guise d’exemple, il s’invite dans le montage des douches et des rampes d’escaliers en vitre. Le verre ultra-clair est également employé pour la fabrication des celliers en verre, des portes et des fenêtres.
La réputation de ce type de vitre réside dans sa propriété transparente hors de pair. En effet, il fait partie des éléments décoratifs utilisés par les spécialistes. Il se marie parfaitement avec des autres matériels. Son plus grand atout, c’est qu’il ne dénature pas la couleur des autres matériaux. Au contraire, il les met en valeur avec sa brillance.
L’inconvénient de ce verre est le prix très élevé.


Le verre satiné
Le verre satiné est un verre dépoli ayant subi un traitement avec l’utilisation de l’acide fluorhydrique ou de sable. Il appartient à la catégorie des verres flottés et ce traitement l’a rendu translucide. C’est un verre qui permet de cacher la vue, mais laisse pénétrer la lumière. Par conséquent, il protège l’intimité tout en contribuant à l’éclairage.
Le verre satiné est très populaire, grâce à son aspect décoratif. Il est également utilisé dans la fabrication des parois de douches, des cloisons et d’autres articles de décoration intérieurs entre autres des tables, des meubles, des lampes, etc. Des menuisiers l’utilisent aussi dans la construction de cellier, des rampes d’escalier ainsi que des garde-corps en verre.
Contrairement au verre laminé, le vitrage satiné se brise facilement en cas de casse. Il requiert un entretient quasi-quotidien pour éliminer les tâches et les poussières qui puissent se trouver sur sa paroi. Cependant, il est possible de faire un vitrage laminé feuilleté pour assurer sa résistance.

Comment bien nettoyer le verre ?
 

Il existe plusieurs façons de nettoyer le verre. Ces méthodes varient selon les types et ténacités des saletés.


L’utilisation du vinaigre blanc et de l’eau est la technique la plus efficace pour enlever les taches tenaces sur les vitres. Pour ce faire, il faut vaporiser le verre avec un mélange de 750 ml d’eau tiède et de 250 ml de vinaigre blanc avant de l’essuyer avec un doux chiffon. Cette méthode éloignera également les insectes des vitres, à cause de l’odeur du vinaigre.


En outre, il est aussi recommandé d’utiliser le jus de citron. Ce dernier doit être mélangé avec de l’eau tiède et vaporisé sur les vitres. Ensuite, il faut frotter la surface en verre avec du papier roulé en boule pour bien le nettoyer.  


Le traitement anti-tache
Ce procédé a pour principe de revêtir le verre avec un élément anti-tache pour empêcher la poussière et la saleté de rester sur la surface du verre. Cette matière peut être un vernis ultra-transparent et contribue à la diminution de l’entretient du verre.

Les différentes qualités d'acier inoxydable
 

Depuis quelques années, l’inox a connu une grande révolution. Cette matière est totalement employée partout dans une maison moderne, notamment dans la fabrication des garde-corps intérieurs et extérieurs. D’ailleurs, l’acier inoxydable n’est pas très primé pour rien. Cela est dû à sa résistance à la corrosion, la facilité de nettoyage et aux nombreux autres avantages que l’inox apporte. C’est devenu le matériau de prédilection pour tout usage. Cependant, il existe plusieurs qualités d’acier inoxydable qui varient selon leur composition et spécification. Afin de choisir le type d’inox pour ses projets de verre, il est judicieux de se renseigner avec votre vitrier sur les grades d’acier inoxydable les plus courants. Tour d’horizon !

L’inox 304, garde-corps intérieur

L’inox 304 est l’acier le plus répandu dans le monde entier. Il s’invite le plus souvent dans la construction d’intérieur et dans la conception des appareils électroménagers.

Les caractéristiques de l’acier inoxydable 304

Également appelé « inox alimentaire » ou « inox A2 », ce type d’acier inoxydable occupe le piédestal parmi d’autres grades d’inox. L’acier inoxydable 304 est issu de l’alliage de 35 % de Nickel avec 16 à 24 % de Chrome et quelques proportions de Manganèse et de Carbone. Appartenant à la famille des aciers austénitiques, c’est l’acier A2 qui occupe la moitié de la production mondiale en matière d’inox. D’ailleurs, la forme la mieux connue de l’inox 304 est le 18/8, composé de 18% de Chrome et 8% de Nickel. L’acier inoxydable de grade 304 possède une propriété amagnétique. Cela veut dire qu’on ne peut pas l’aimanter. Il se durcit seulement après un travail de durcissement à froid. Réputé par sa malléabilité hors de pair, ce type d’acier a une conductivité thermique et électrique très faible.

 

Les utilisations les plus fréquentes du stainless 304

L’acier inoxydable de grade 304 est souvent exploité pour la réalisation de mobiliers d’intérieurs, notamment des garde-corps ou des balustrades intérieures et des rampes d’escalier. Ce type d’acier est également très résistant aux chocs. L’inox A2 est connu pour son impressionnante durabilité. Cette particularité lui fait d’un acier qui ne requiert pas trop d’entretien. Facile à désinfecter, le stainless 304 a une très grande résistance aux corrosions dues aux produits acides. Grâce à cela, il est toujours utilisé dans des industries agroalimentaires, chimiques, pétrochimiques et pharmaceutiques. On le trouve également dans la réalisation des bâtiments et architectures d’intérieurs. Il existe entre autres des éviers en inox A2, ainsi que d’autres outils de cuisine qui sont faits à partir de cet acier, tels que des couverts de table, des casseroles et tout autre ustensile. Autrement, les fabricants des matériels médicaux l’utilisent pour faire des instruments chirurgicaux. Grâce à ses propriétés anticorrosives, l’inox 304 est également utilisé en accastillage et en quincaillerie pour produire des tubes, des boulons, des tuyaux, etc. Cet acier est aussi employé dans la fabrication des équipements qui servent à transformer les aliments, ainsi que des outils de ménage. Cependant, étant un matériel d’usage intérieur, l’acier inoxydable 304 n’est pas recommandé pour un usage en extérieur. Cet acier ne contient pas de molybdène pour résister aux corrosions agressives qui peuvent se présenter à l’extérieur.

 

L’inox 316, un grade plus résistant

Contrairement à l’inox 304, l’inox 316 contient un autre élément dans son alliage, le Molybdène. Cet élément de plus procure à l’acier 316 une propriété très robuste, capable de lutter contre les corrosions agressives du monde extérieur.

 

Quelques spécifications de l’acier inoxydable 316

Le stainless 316 est composé par l’alliage de plusieurs éléments avec des propriétés mécaniques modifiés. L’inox 316 comprend les mêmes éléments que son cousin 304, mais avec 2 à 2,5 % de Molybdène en plus et un pourcentage de Nickel plus élevé. Connu comme un métal noble, le Molybdène donne une solidité hors norme à l’acier inoxydable 316. De plus, la teneur en Carbone est minime par rapport à l’inox A2. Ce type d’acier inoxydable est amagnétique. Ce grade d’inox est une version améliorée de l’inox 304. Également connu sous l’appellation « inox A4 » ou encore « inox marin », il résiste aux intempéries de l’extérieur, comme le vent, l’humidité et la chaleur. L’acier inoxydable 316 résiste contre tout type de corrosion et possède une résistance chimique parfaite grâce au Molybdène. Cet inox supporte parfaitement contre l’acide sulfurique, les mélanges sulfonitriques, l’acide phosphorique, les solutions salines, les solutions alcalines et les acides organiques, même bouillants. Ce type d’inox a été conçu pour des environnements hostiles, comme les endroits exposés aux chlores et la mer.

L’usage du stainless 316

Puisque l’acier inoxydable 316 est d’une qualité marine, il est utilisé précisément dans les milieux extérieurs pollués et agressifs. L’inox A4 est très primé pour les garde-corps d’extérieur les rampes d’escalier et les poteaux à cause de sa solidité incomparable. L’acier inoxydable 316 ne présente aucun risque de dégradation précoce et d’altération. De plus, l’éclat de l’inox 316 et sa solidité met également en valeur l’architecture tout en assurant une protection fiable.

L’acier inoxydable duplex 2205 polyvalent

Le duplex 2205 est la meilleure solution pour éviter les problèmes de corrosion fissurant des milieux chlorés.

Propriétés du duplex 2205

L’alliage de l’inox duplex 2205 est composé par 22 % de Chrome fourni à l’état recuit par mise en solution. Il est à la fois de la famille des nuances austénitique et ferritique, ce qui explique son caractère d’acier inoxydable duplex. Grâce à sa teneur élevée en Chrome, en Molybdène et en Azote, l’inox duplex 2205 est très résistant à la corrosion par piqûre et crevasse. De plus, la limite de l’élasticité de ce grade d’acier est deux fois plus que celle des autres types d’inox.

Utilisation de l’alliage 2205

Ce type d’acier a de remarquables propriétés anticorrosion, ce qui lui fait d’un alliage parfaitement adapté aux usages dans des milieux exposés par des matières chimiques, telles que le chlorure et le sulfure d’hydrogène. Il est également employé dans l’extraction pétrolière et gazeuse. En outre, l’acier inoxydable duplex 2205 s’invite dans la construction des digesteurs de conception de pâte de bois et des matériels de transformation d’aliments.

 

 En conclusion, il est à noter que la qualité des stainless 304, 316, et duplex 2205 varie selon leur composition respective et leur résistance aux agents corrosifs. Savoir leur spécificité aide

Les garde-corps et les mains courantes d'escalier sont obligatoires partout au Québec. Mais il y a certaines normes de construction à respecter pour assurer la sécurité des personnes qui les utilisent.

 

Si vous voulez construire une maison ou vous voulez acheter une maison, mais que cette maison date d'il y a un bon bout de temps, il est important de savoir quelles sont les normes et réglementations sur les garde-corps.

 

 Est-ce que les vieilles maisons sont concernées par ces nouvelles normes ?

 

Oui, si votre maison fut construite il y a plusieurs années, il est fort probable qu'elle ne réponde plus aux nouvelles normes de construction imposées au Québec. Bien qu'avant il y avait aussi des normes, mais les temps ont changé et les normes évoluent également.

Malgré ça, quelques vieilles rampes non conformes aux nouvelles normes sont autorisées dans les municipalités jusqu'il y ait des rénovations. Et quand vous rénovez, vous êtes obligé de vous conformer aux normes.

 

Avant de construire au Canada plus précisément au Québec, il faut suivre les réglementations du CNB (code national du bâtiment) ou CCQ (code de construction du Québec). Mais il est aussi important d'aller vérifier auprès des municipalités les réglementations en matière de construction dans ce territoire, car il se peut qu'une municipalité ait des  normes particulières propres à elle. Pour ce faire il y a des entreprises de construction spécialisées qui sont toujours à jour avec ces règlements tel que Vitrerie Elite pour vos besoins en verre.

 

Si vous construisez votre maison vous-même, vous avez l'obligation de connaître les règlements sur les balustrades parce que si quelqu'un se blesse ou pire encore une personne meurt en tombant, vous serez tenu responsable.

 

Il est aussi fort probable de perdre votre assurance maison si lors d'une inspection, votre assureur constate un non-respect des normes de construction des mains courantes. Ce non-respect représente un risque d'un potentiel danger.

 

Quelles sont les normes de construction d'un garde-corps au Québec

 

Au Québec construire un garde-corps est une obligation lorsque 

 

  •     la distance entre le balcon et le sol soit supérieure à 61 cm (2 pi)

  •     la hauteur du garde-corps doit être supérieure à 90 cm (36 i) 

  •     Si le balcon est situé à 1,83 m (6pi) du sol, la hauteur de la balustrade doit être d'au moins 105 cm (42 i)

  •     Les espacements entre les barreaux de sécurité ne doivent pas dépasser une certaine distance. La règle veut qu'ils ne soient pas supérieurs à 10 cm, car un enfant curieux peut facilement être tenté de passer entre deux barreaux et ça pourrait être catastrophique.

 

Concernant les garde-corps à l'intérieur des maisons la hauteur minimale doit être de 90 cm. 

 

 Qu'en est-il des risques de lâcher, de se briser, sous une pression ou une charge

 

Ces dispositifs, qu'ils soient d'intérieur ou d'extérieur se doivent d'être suffisamment solides pour résister à des charges et pressions qui peuvent aller jusqu'à 0,135 Kn. Les poteaux doivent être solidement ancrés.

 

Ils ne doivent en aucun cas posséder des éléments qui facilitent l'escalade.

Si le garde-corps est un garde-corps en aluminium, en bois, garde-corps en vitre ou en PVC, ils doivent respecter la règle de 10 cm d'espacement

 

Notez que les bords et les panneaux en verre des garde-corps vitrés doivent être très bien polis pour qu'ils ne soient pas coupants.

Bien que souvent comparés, les scellants ne sont pas les mêmes et ils se différencient par leurs compositions chimiques, cette différence joue un rôle très important dans leurs performances d'un environnement à un autre.

Ils se différencient par certaines propriétés comme : la résistance aux rayons ultra-violets, la résistance aux tractions, les élongations, le temps de séchage, l’odeur, la facilité d’application.

Il y a différentes catégories de scellants dont ceux à bases d’eau, à base de solvant et ceux à base chimique.

Les scellants à base d’eau :

Dans ces scellants l’eau est contenue dans le diluant

Ils sont faciles à utiliser, très peu coûteux, faciles à adhérer aux surfaces, on peut les utiliser à l’extérieur comme à l’intérieur ils peuvent être appliqués sur le bois, les verres, les gypses et même sur les surfaces humides

Les scellants à base de solvant :

Ici le solvant est utilisé comme diluant, s’il y a différents types de solvants qui peuvent être utilisés comme le toluène, le benzène ou encore du xylène

Ces scellants sont plus adaptés et utilisés pour des usages extérieurs comme la maçonnerie, le bois, l’acier galvanisé ou le métal nu, etc.

Les scellants à base chimique :

Ils se composent de diluants en silicone, en polyuréthane, en polysulfure etc., ils sont communément appelés “scellant en silicone” ils ont la spécificité d’être plus durable, plus flexibles et plus résistants aux températures extrêmes.

  • Les scellants au latex : ce sont des scellants à base d’eau, faciles à utiliser et surtout moins coûteux et peuvent être peint, ils sont plus adaptés pour l’utilisation intérieure (pour les travaux de finition).

  • Les scellants acryliques : scellants faits à base de solvant qui peuvent être peints comme les scellants au latex

 

Ils sont utilisés à l’extérieur et ils sont difficiles à façonner et à utiliser.

  • Les scellants en silicone : ils sont utilisés dans beaucoup de domaines comme la construction, et peuvent aussi être adaptés pour des buts spécifiques comme : anti-moisissure , dans l’agroalimentaire et dans les salles de bain etc., notamment à cause de ses grandes performances comme sa capacité de mouvement (50-100), une longue durée de vie, une grande flexibilité mais aussi sa capacité à résister aux températures extrêmes et rayons ultra-violets

  • Les scellants polyuréthane : ils ont une très bonne adhérence, une très bonne résistance à l'abrasion et peuvent être peints par contre ils sont très rigides (difficile à façonner par rapport aux scellant silicones)  et pas facile d'utilisation. Ils ont une capacité de mouvement  inférieur aux scellants silicones et sont plus  coûteux, on s'en sert par exemple pour l'assemblage d'un verre structural.

 

  • Les scellants butyle : ils sont adhérents à beaucoup de variétés des produits bien qu'ils peuvent être difficiles à manœuvrer à cause de la constance de leurs fibres. Ils résistent très peu à l'abrasion.

 

  • Les scellants hybrides : ce sont les nouveaux dans le marché des scellants pour jointoiement ou le calfeutrage. Ils offrent les capacités des scellants à base de silicone et ceux de polyuréthane. Ils sont plus utilisés pour des applications résidentielles.

Les Normes sur les Garde-Corps au Québec
 
Les différents types de scellant